Tag Results

Une rétrospective de la visioconférence à Francfort

VISION BORDEAUX EXPORT 2015

Lors de la première rencontre d’affaires internationale, 10 entreprises aquitaines ayant pour projet de développer des activités commerciales en Allemagne se sont présentées auprès des 14 sociétés allemandes.

Cet événement a eu lieu le 27 mai dernier et il s’est déroulé parallèlement à Bordeaux et à Francfort grâce au moyen de la visioconférence.
Résultats: des échanges fructueux, une meilleure compréhension des enjeux économiques des deux pays et même un contrat de partenariat en vue !

Attirée par l’idée originale et inédite, la presse de deux côtés du Rhin n’a pas manqué de suivre l’événement.

« Berlin et au-delà – Opportunités pour les entreprise françaises du numérique en Allemagne »

« Berlin et au-delà – Opportunités pour les entreprise françaises du numérique en Allemagne »

Résumé de l’intervention de Raphael GOLDSTEIN représentant l’Agence fédérale allemande pour le commerce et l´investissement (Germany Trade & Invest – GTAI). Cette agence fournit une aide gratuite aux entreprises qui souhaitent s’implanter sur le territoire allemand en leur fournissant conseils, analyse du marché, contacts,… afin de garantir toutes les chances de succès.

Aujourd’hui les technologies de l’information et de la communication représentent un secteur en forte croissance en Allemagne et représentent 18% des IDE. Pour les IDE venant de France, cette part chute à 12 % et offre ainsi de belles opportunités de développement à nos entreprises. Les IDE venant de France étant à hauteur de 21 % des services (notamment en finance,…).

Le marché du numérique allemand est estimé à 70 milliards d’€ et bénéficie d’une marge de croissance importante puisque 60%  des plus de 60 ans n’ont pas encore d’accès à internet. Ce marché, habitué aux achats en ligne est l’un des plus important d’Europe et réputé fidèle. Seul bémol, attention aux systèmes de paiement, le marché ayant ses spécificités et étant très orienté sécurité.

Les tendances à venir se portent vers le développement des applications mobiles (1000 mds de téléchargements), les jeux vidéos (1,8 mds d’€), la sécurisation des données, la transition énergétique et la digitalisation des services, notamment des services de santé.

Par ailleurs, culturellement, les allemands portent une grande attention à l’immobilier, le parc actuel devant faire face à de nombreuses rénovations, le marché de la domotique s’avère avoir un gros potentiel.

Enfin, l’évolution de la population allemande (les plus de 50 ans représenteront bientôt 40 % de la population) suppose de nouveaux enjeux  en terme d’e-santé et de télé-médecine, marché évalué à 6,5 mds d’€ avec une perspective de croissance de 20 %

Le CAFA Bordeaux-Aquitaine remercie Raphaël Golsdstein pour cette présentation riche en opportunités pour nous acteurs aquitains. Nous remercions aussi l’ensemble des participants.

Si vous souhaitez retrouver l’ensemble des manifestations organisées par le CAFABA, suivez notre actualité sur le site, et si vous souhaitez devenir membres du club, retrouvez les inscriptions ici.

 

Aquitaine Export – Exporter depuis l’aquitaine, une journée pour avancer !

L’export est un challenge mais surtout une opportunité, la région aquitaine se mobilise avec ses partenaires pour organiser une journée au cours de laquelle vous pourrez vous informer, apprendre, rencontrer et échanger afin de donner naissance à votre projet.

SAVE THE DATE : 20 novembre 2014 – Palais des congrès de Bordeaux

Retrouver l’ensemble des informations sur : Journée Export Aquitaine

Une journée pour avancer

Crise économique, besoin de se développer, envie de s’offrir de nouvelles perspectives… Vous avez  toutes les bonnes raisons de vouloir exporter. Mais exporter n’est pas une évidence. Formation, informations, conseils et choix des bons partenaires sont essentiels. Parce que votre temps est compté, Aquitaine Export se déroule sur une seule journée. Une journée optimisée pour voir un maximum de choses, apprendre, rencontrer, échanger.

• Assister à des réunions thématiques très opérationnelles :
– ateliers pays (Asean, Brésil, Chine, Allemagne…)
– ateliers thématiques (les dispositifs d’accompagnement, le numérique et l’export, le recrutement d’un cadre export,…)
– ateliers filières (santé, vins et spiritueux, agroalimentaire, santé cosmétique, …)

• Sélectionner le bon marché : une étape essentielle!

• Bénéficier de conseils personnalisés dans le cadre de rendez-vous privés avec des experts reconnus présents sur place (prenez votre rendez-vous en ligne dès maintenant).

• Prendre des contacts, trouver la liste des partenaires indispensables pour se lancer… en un même lieu.

• Rencontrer des experts dans le cadre de rendez-vous privés : vous pouvez échanger avec un professionnel aguerri dont l’export est la spécialité. Il saura vous donner les bons conseils, personnalisés et fiables.

Les inscriptions sont gratuites et ouvertes, pensez à vous enregistrer : inscriptions

Retrouvez le programme de la journée et des ateliers : programme

 

Visite d’entreprise – Getrag Ford Transmissions

Visite d’entreprise – Getrag Ford Transmissions – Retour d’expérience Lean Manufacturing

Dans un contexte économique incertain où la production industrielle, en France, connaît des heures difficiles, il est des acteurs de l’industrie qui vont bien, se développent et investissent. Pour ceux qui doutent, ces exemples sont trop rarement mis en avant.

La visite organisée par le CAFABA (Club d’affaires franco-allemand) de Getrag Ford Transmissions à Bordeaux – Blanquefort a été l’occasion de découvrir l’un de ces acteurs discret mais d’envergure, qui a mis en place une démarche Lean.

Getrag Ford Transmissions en chiffres…

Getrag Ford Transmissions est une co-entreprise détenue à 50% par Ford et 50% par Getrag, groupe allemand spécialisé dans les systèmes de transmissions. Le site de Bordeaux s’est positionné sur un marché de véhicules d’entrée de gamme, marché porteur en situation de crise de l’automobile et bénéficiant des marchés émergents.
Quelques chiffres sur le site de Blanquefort :

  • Près de 100% de la production exportée (90% en Allemagne)
  • Près de 750 collaborateurs
  • Une production pouvant atteindre 650 000 transmissions par an
  • Près de 2 400 transmissions par jour
  • Soit une transmission toutes les 18 secondes…

L’entreprise a largement investi ces dernières années afin de moderniser son outil de production. L’objectif était d’optimiser et de rendre plus flexible la production afin de mieux s’adapter aux demandes du marché. Cela s’est notamment traduit par la mise en place d’une chaîne de production (de près de 100 m) entièrement automatisée pour les carters.
Investir quand on parle de Getrag, cela représente plusieurs dizaines de millions d’euros. Cette année encore, l’entreprise prévoit d’investir 9 millions d’euros.

Cet effort d’investissement traduit une vision sur le long terme dans laquelle s’inscrit une démarche Lean initiée en 1997. Démarche réussie et remarquée lorsque l’on parcourt l’usine, que l’on constate les différents outils de management visuels, les emplacements marqués au sol, les cercles d’amélioration continue et surtout une transparence à tous les niveaux. Mais cette réussite ne réside pas seulement dans la mise en place des outils mais dans leur utilisation et leur appropriation par les employés.

« Il est essentiel que la direction soit partie prenante »

En effet, comme nous en fait part Christophe Baptiste directeur de l’usine, pour faire aboutir la mise en place du Lean, pour que cela ne soit pas que des outils, mais un réel état d’esprit ; il est essentiel que la direction soit partie prenante.
Partie prenante, cela ne signifie pas simplement soutenir (et financer) la démarche, mais appliquer cette démarche à soi-même, et l’assumer dans ses rapports avec les salariés. Lorsque l’on met en place une démarche Kaizen, il faut être prêt à accepter les solutions qui seront proposées par les employés, même si elles diffèrent de sa propre réflexion.
En pratique, même différentes ce sont souvent d’excellentes propositions, auxquelles nous n’avions pas pensé, nous dit Christophe Baptiste.
Bel exemple de cette transparence dans la démarche : le tableau de bord affiché dans la salle de réunion dans laquelle nous sommes accueillis.

« S’approprier les outils »

Deuxième clé de la réussite : comprendre la méthode et se l’approprier. Monsieur Baptiste nous rappelle que le Lean c’est à l’origine une méthodologie issue du TPS (Toyota Production System) fortement empreinte par la culture japonaise, dans un contexte économique et social différent de celui que connaissent nos entreprises aujourd’hui. Appliquer les outils tel quel, est une erreur et conduit parfois, au rejet de ces outils par les salariés ou à des situations décriées comme un retour dans le passé, lorsque Karl Marx nous parlait de l’aliénation de l’homme. Il faut donc comprendre les outils et les adapter à notre contexte, notre culture, laisser le personnel s’approprier cette méthodologie.
La visite de l’usine illustre cet état d’esprit qui semble animer chacun des salariés. Nous croisons à plusieurs reprises le directeur allant saluer les opérateurs à leur poste, et échanger quelques mots… La possibilité pour chacun de s’exprimer, la garantie de connaître son outil de production au mieux, et surtout une paix sociale qui « surprend » parfois les visiteurs étrangers, habitués à cette image d’une France « contestataire ».

Voir au-delà…

Cette vision à long terme, et la mise en place progressive d’une organisation Lean, a été rendue possible par un soutien du groupe Getrag. Christophe Baptiste est revenu sur cette dimension lors de sa présentation, en soulignant :
- la vision à long terme, et non une rentabilité à court terme
- l’autonomie dans les choix
- le dialogue, même en situation de crise
Il définit ces points comme essentiels et propres à un modèle de management « familial », que l’on retrouve dans de nombreuses PME industrielles, notamment en Allemagne. Une logique et une démarche qui permettent pour Getrag Ford Blanquefort de se tourner sereinement vers l’avenir et, au travers d’investissements, d’assurer ses perspectives de développement.

Le prochain enjeu… appliquer l’organisation Lean à l’ensemble de la structure, notamment aux fonctions de support.

En remerciant Getrag Ford Transmissions pour son accueil.

 

Les chefs d’entreprises se mobilisent Rencontres Economiques Espagne France Allemagne Le 9 octobre 2014 de 14h à 20h au Solarium de Gradignan

Les chefs dentreprises se mobilisent

Pour aider les dirigeants des PME PMI à développer leur CA à létranger,

Le Club des Entreprises de Gradignan organise des Rencontres Economiques Espagne France Allemagne

Le 9 octobre 2014 de 14h à 20h au Solarium de Gradignan

Témoignages de chefs d’entreprises qui ont tenté l’expérience à l’import / export, ateliers sur toutes les aides mises à disposition des entreprises pour se développer à l’étranger, des réponses concrètes pour vous aider à augmenter votre CA.
Et pour mieux comprendre les relations internationales, une conférence de l’économiste

Philippe DESSERTINE

 

TOUT LE PROGRAMME DU 9 OCTOBRE, TOUS LES INTERVENANTS :